Henry d´ Arbois de Jubainville an Hugo Schuchardt (01-00152)

von Henry d´ Arbois de Jubainville

an Hugo Schuchardt

Troyes

22. 06. 1871

language Französisch

Schlagwörter: Deutsch-Französischer Krieg Schuchardt, Hugo (1867) Schuchardt, Hugo (1866)

Zitiervorschlag: Henry d´ Arbois de Jubainville an Hugo Schuchardt (01-00152). Troyes, 22. 06. 1871. Hrsg. von Frank-Rutger Hausmann (2022). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.8738, abgerufen am 31. 01. 2023.


|1|

Troyes le 22 Juin 18711

Monsieur,

Je voudrais bien pouvoir vous répondre en un allemand qui valût votre français, mais je ne m’y aventurerai pas.

Je crois que vous pouvez vous contenter du mémoire de M. Barthélemy2 qui du reste présentera pour vous des garanties d’exactitude que vous ne trouverez pas dans la publication de M. d’Amécourt.3 Il faudrait à l’ouvrage de ce dernier un errata considérable qui manque. |2| La question dont vous vous occupez est bien intéressante.

Me permettez vous de vous soumettre une hypothèse au sujet de Virdunia. Le nom primitif de Verdun est Virdunum (Glück, Keltische Namen, p. 186-187).4 L’i s’est changé en e devant r ( Der Vokalismus, II, 28),5 et l’a en e devant d ( Vokalismus, II, 212-213). D’où Veredune. Mais Virdunia ne viendrait-il pas de l’adjectif dérivé -ensis, -insis (Vokalismus, I, 346 et ssft.)? On trouve déjà cet adjectif dans la notice des Gaules.6|3| Mon explication ne vaut rien pour la terminaison en -as qui paraît être celle d’un accusatif pluriel féminin tenant lieu de l’ablatif dans un certain nombre de cas: De Cellard, Monuments historiques, 1, titre. Morlacas n°. 19 l. 38 etc etc.7

Mais vous savez toutes ces choses beaucoup mieux que moi.

J’ai eu, il y a quelque temps, l’occasion de parler de vous et de M. Corssen8 dans une note dont j’ai déjà donné le bon à tirer, mais qui paraîtra quand?9 je l’ignore et dans notre situation politique on ne peut rien prévoir. |4|J’espère que si cette note vous tombe dans les mains, vous ne prendrez pas en mauvaise part l’expression de mon admiration pour M. Corssen, qui ne m’empêche pas, Monsieur, de considérer votre Vokalismus10 comme un excellent ouvrage et de regretter vivement qu’il ne soit pas l’œuvre d’une français.

Je termine en exprimant, Monsieur, le désir de continuer la relation que nous avons commencé[e] et en vous priant d’agréer l’assurance de ma considération distinguée

H d’Arbois de Jubainville11


1 Der Brief ist kurz vor Ausbruch des Deutsch-Französischen Kriegs am 19. Juli 1870 verfasst.

2 Anatole de Barthélemy, Nouveau manuel complet de numismatique ancienne , Paris: Roret, 1866 (auch spätere Auflagen).

3 Gustave Ponton d’Amécourt, Essai sur la numismatique Mérovingienne comparée à la géographie de Grégoire de Tours : Lettre à Alfred Jacobs , Paris : Rollin & Fénardent [u.a.], 1864.

4 Christian Wilhelm Glück, Die bei Caius Julius Caesar vorkommenden keltischen Namen , München: Cotta, 1857.

5 Schuchardt, Der Vokalismus des Vulgärlateins II, Leipzig, Teubner, Leipzig: Teubner, 1867.

6 Notice de l'ancienne Gaule, tiree des monumens romains ... par M. d'Anville (Jean Baptiste Bourguignon d’Anville), Paris: Desaint & Saillant, 1796.

7 Nicht identifiziert.

8 Wilhelm Paul Corssen (1820-1875), deutscher Klassischer Philologe, Sprach- und Altertumsforscher; es ist keine Korrespondenz mit Schuchardt erhalten.

9 Henry D’Arbois de Jubainville, „ La phonétique latine de l’époque mérovingienne et la phonétique française du XIe siècle dans le ,Saint Alexis‘ “, Romania 1, 1872, 318-328.

10 Schuchardt, Der Vokalismus des Vulgärlateins. Leipzig: Teubner, 1866.

11 Henry D’Arbois de Jubainville, „ Le texte français des serments de Strasbourg d’après la nouvelle édition de Nithard “, Bibliothèque de l’Ecole des Chartes 32, 1871, 320-340.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 00152)