Walter Erving Crum an Hugo Schuchardt (15-02051)

von Walter Erving Crum

an Hugo Schuchardt

Versailles

07. 09. 1913

language Französisch

Zitiervorschlag: Walter Erving Crum an Hugo Schuchardt (15-02051). Versailles, 07. 09. 1913. Hrsg. von Frank-Rutger Hausmann (2020). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.7906, abgerufen am 29. 01. 2023.


|1|

7.9.13
Versailles
Hôtel Vatel.

Mon cher Monsieur

Puisque vous aviez bien voulu m’inviter à vous écrire, une fois notre séjour à Plombières terminé, je ne veux pas quitter la France sans avoir profité de cette invitation.

Nous voici depuis plus de six semaines installés à |2| Versailles, et en train maintenant de faire nos malles pour le retour à Vienne, où nous comptons arriver à la fin de la semaine. En échange du ma[u]vais climat des Vosges, nous avons joui ici d’un mois de soleil ininterrompu. Ce n’est que par un temps pareil que l’on peut apprécier les beautés de Versailles. Le gouvernement, qui ne veut |3| rien dépenser pour l’entretien des bâtiments, ne paraît rien épargner pour les jardins, qui valent, à eux seuls, la peine d’un voyage. Un attrait de plus c’est que l’air de Versailles et du voisinage est remplis d’aviateurs, – biplanes, monoplanes, gros dirigibles – ce qui, pour quelqu’un qui, comme moi, n’en avait que peu vu de ce genre de spectacle, ajoute un intérêt |4| tout particulier au séjour ici. La plupart des jours pourtant je suis occupé à Paris, soit au Louvre,où j’ai copié tout le ,dossier‘ d’un évêque copte du 7e siècle, soit à la Bibliothèque où il y a tellement de Mss. inédits, que l’on pourrait bien mettre un an de travail, sans en venir au bout. Pas d’espoir de vous revoir cet hiver, à Vienne?

Ma femme me prie de la rappeler à votre bon souvenir.

Votre dévoué
EWCrum

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 02051)