Louis Couturat an Hugo Schuchardt (60-02018)

von Louis Couturat

an Hugo Schuchardt

Paris

25. 11. 1907

language Französisch

Schlagwörter: Internationale Verständigungssprachelanguage Esperantolanguage Ido Jespersen, Otto Baudouin de Courtenay, Jan

Zitiervorschlag: Louis Couturat an Hugo Schuchardt (60-02018). Paris, 25. 11. 1907. Hrsg. von Frank-Rutger Hausmann (2018). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.7059, abgerufen am 06. 02. 2023. Handle: hdl.handle.net/ 11471/518.10.1.7059.


|1|


DÉLÉGATION POUR L’ADOPTION D’UNE LANGUE AUXILIAIRE INTERNATIONALE  
SECRÉTAIRE : M. L. LEAU                                                TÉSORIER : M. L.COUTURAT
6, Rue Vavin                                                                         7, Rue Nicole
PARIS (6 e)                                                                            PARIS (5e)
    ----                                                                                       ---
                                                                                                      Paris, le 25. Novembre 1907.

Monsieur et honoré Collègue,

Je comprends parfaitement votre réserve,1 et je vous engage à attendre, pour formuler un jugement ou au moins une opinion sur les décisions du Comité, le Compte-rendu de ses travaux que nous allons bientôt publier (j’en corrige les épreuves). Vous aurez ainsi un aperçu des raisons théoriques et pratiques qui ont déterminé ces décisions. Naturellement, les opinions  de MM. Jespersen et Baudouin de Courtenay ont beaucoup  de poids, et on a souvent regretté de ne pas avoir le concours de vos lumières, de ne pas pouvoir vous consulter sur tel point délicat; car un mot savant et compétent suffit parfois à trancher une question sur laquelle les profanes disputeraient sans fin. Quoi qu’il en soit, la Commission permanente travaille à achever l’élaboration de la langue qu’est un Esperanto simplifié et perfectionné, et négocie en même temps avec le Lingva Komitato pour arriver à une entente avec les Espérantistes. Nous vous tiendrons au courant du progrès de notre œuvre. Nous espérons qu’elle continuera à mériter votre sympathie, et qu’elle obtiendra finalement votre approbation. Dans la lutte que nous avons à soutenir, d’une part contre les préjugés hostiles à |3| toute L. I., d’autre part contre le fanatisme conservateur de certains Espérantistes, l’appui de votre nom et de votre autorité nous serait d’un grand secours.

Je crois pouvoir conjecturer de votre lettre que votre santé est raffermie, et j’en suis très heureux. Je vous prie d’agréer, Monsieur et honoré Collègue, l’expression de mes sentiments respectueux et bien dévoués.
Louis Couturat.


1 Diese könnten sich gegen die von Couturat und Beaufront betriebne Modifikation des Esperanto in IDO gerichtet haben. „Ido“ ist das Esperantowort für „Abkömmling, Nachkomme“; vgl. Germana gvidlibreto. Vidita ed aprobita da la sekretaryi L. Couturat, L. Leau, Stuttgart: Frankh, 1908; dt. 1910.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 02018)