Georges Lacombe an Hugo Schuchardt (483-06103)

von Georges Lacombe

an Hugo Schuchardt

Paris

17. 01. 1924

language Französisch

Schlagwörter: Euskaltzaindia - Real Academia de la Lengua Vasca - Académie de la Langue Basque Azkue y Aberasturi, Resurrección María de Vinson, Julien Saroïhandy, Jean-Joseph Champion, Honoré Urtel, Hermann Uhlenbeck, Christian Cornelius Gavel, Henri Apraiz Buesa, Odón de Paris

Zitiervorschlag: Georges Lacombe an Hugo Schuchardt (483-06103). Paris, 17. 01. 1924. Hrsg. von Katrin Purgay (2017). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.6176, abgerufen am 08. 12. 2022. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.6176.


|1|

Paris, le 17 janvier 1924

Cher et très honoré Maître,

Merci de votre carte du 10.

Je crois que l’abbé Azkue avait demandé 100 exemplaires des Primitiae pour en déposer la plupart aux Archives des Députations basques. En tout cas, Vinson, membre d’honneur de l’ Académie, et Saroïhandy, membre correspondant, n’avaient pas reçu votre ouvrage la dernière fois que je les ai vus. J’ai suggéré à Geuthner1 l’idée d’en acheter quelques exemplaires, ainsi qu’à Champion: il faudrait que la diffusion de l’ouvrage se fît rapidement. Peut-être ne serait-il pas mauvais non plus qu’il fût |2| traduit en français, mais il est évident que cela ne pourrait être fait sans votre autorisation, et puis, cette traduction ne pourrait être confiée qu’à un très bon imprimeur. – J’ignore si Urtel a reçu vos Primitiae, mais Uhlenbeck les a reçus.

Il me semble me rappeler que Larréguy était originaire, ou curé (je ne sais plus au juste) de St Pée-sur-Nivelle (lab.) Je n’ai malheureusement pas son livre sous la main: il est à Bayonne.

L’étude comparative des versions basques du Cantique des Cantiques est passionnante: le début (qu’il me donne un baiser…) |3| a été traduit par

1 Bonap. – (guip.) musu eman bizat

2 Uriarte. – (bisc. «littér.» et central) mosu emon begit

3 Etchenique. – (baztanais) (inédit) man diezatela musu

4 Duvoisin (lab.) musu egidazu

5 Bonap. (lab.[)] (correct. ms. à Duv.) musu eman biazat

6 Iribarnégaray (b.-nav. occ.) [(]inéd.) pot eman dezaala

7 Casenave (b. nav. or. cizain) inéd. pot bat eman dezaala

8 Archu (soul.) eman deizadala pot bat

Aucun traducteur, pour baiser, n’a employé apa, ni laztan. Et aucun grand dictionnaire basque ne donne po(pourtant fort usité).

Ci-joint un petit article, dont je n’ai pas reçu d’épreuves: j’ai la phobie des errata, et pour une raison ou pour une autre, mes articles en fourmillent!

|4| J’attends d’un moment à l’autre la visite de M. Scheuermeier,2 qui est à Paris: il doit me donner des conseils pour l’Atlas basque. Gavel et moi comptons utiliser toutes les phrases des Atlas déjà parus si elles peuvent avoir de l’intérêt au point de vue basque, et d’y ajouter des phrases de notre cru. Odón de Apraiz paraît assez disposé à faire l’Atlas basque-espagnol.

Votre très respectueusement dévoué


G. Lacombe

Pour le moment, pas de nouveaux errata à signaler dans vos Prim.

Je me demande si bezala ne serait pas en quelque sorte halabiz retourné


1 Paul.

2 Paul.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 06103)