Charles Baissac an Hugo Schuchardt (18-00435)

von Charles Baissac

an Hugo Schuchardt

Port Louis

08. 06. 1885

language Französisch

Zitiervorschlag: Charles Baissac an Hugo Schuchardt (18-00435). Port Louis, 08. 06. 1885. Hrsg. von Elisabeth Steiner (2009). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.61, abgerufen am 26. 09. 2023. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.61.

Printedition: Steiner, Elisabeth (2010): 'L'approbation d'un juge come vous est de celles dont on a le droit d'être fier': Der Briefwechsel zwischen Schuchardt und Baissac. In: Grazer Linguistische Studien. Bd. 74., S. 7-62.


|1|

Port-Louis 8 Juin /85.

Je vous remercie, mon cher Monsieur Schuchardt, des choses affectueuses que vous m’écrivez à propos de mon ruban rouge1, et je serais heureux de causer longuement avec vous; mais je suis écrasé d’ouvrage.

Je veux achever cette année mon travail sur la ‘Littérature noire à l’île Maurice’ et ma besogne professionnelle me laisse bien peu de temps à y donner.

Je fais, le 12, une conférence sur nos Contes |2| populaires créoles, et si quelque journal la reproduit, ce qui est probable, je vous l’enverrai par le prochain courrier. Mais de vous ne recevrai-je donc jamais rien?

Mon secrétaire ordinaire, Doudou, ne veut plus s’employer à ma correspondance d’Allemagne, mais elle me charge pour vous de ses compliments respectueux. Voilà qui est fait.

Au mois prochain, mon cher Monsieur, et croyez-moi avec une bien réelle affection

Votre tout dévoué

C Baissac


1 Schuchardt gratulierte Baissac wahrscheinlich zum Orden der Ehrenlegion, der durch ein rotes Band gekennzeichnet ist.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 00435)