Georges Lacombe an Hugo Schuchardt (284-06007)

von Georges Lacombe

an Hugo Schuchardt

Aldudes

25. 10. 1912

language Französisch

Schlagwörter: Königlich-Preußische Akademie der Wissenschaften (Berlin) Protat, L. Urquijo Ybarra, Julio de Saint-Jean-de-Luz

Zitiervorschlag: Georges Lacombe an Hugo Schuchardt (284-06007). Aldudes, 25. 10. 1912. Hrsg. von Katrin Purgay (2017). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.5709, abgerufen am 04. 03. 2024. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.5709.


|1|

Aldudes, le 25 octobre 1912

Monsieur et cher Maître,

Je viens de recevoir votre carte de 20 octobre et je me hâte de vous informer que je suis absolument étranger à cette nouvelle bévue des Protat. Voici exactement ce qui c’est passé. Le dimanche 13 octobre je me suis aperçu que dans la 1re feuille du n° 3 que je venais de recevoir le mot (hez)ur avait été imprimé (he)ur, alors que dans la feuille sur laquelle j’avais un peu auparavant donné le bon à tirer cette faute ne se trouvait pas. J’informai aussitôt J. de Urquijo de cette |2| désagréable découverte et nous allâmes aussitôt à la poste rédiger une carte postale dans laquelle nous demandions aux Protat de corriger la faute dans le tirage à part s’il en était temps encore et en tout cas d’insérer un erratum dont nous lui donnâmes la teneur à la fin du n°. Le 16 je quittai S t-Jean-de-Luz pour les Aldudes et je n’entendis plus parler de cette affaire, mais je vois par votre carte que les Protat vous ont envoyé de nouvelles épreuves: je ne puis quant à moi m’expliquer ce fait.

|3|Avant mon départ, J. de Urquijo m’a communiqué une lettre dans laquelle vous nous annonciez la distinction flatteuse dont l’Académie des Sciences de Berlin vous a honoré. Veuillez agréer à ce sujet mes sincères et respectueuses félicitations.

Je suis ici pour une quinzaine encore: ce laps ne sera pas trop long pour ce travail que j’ai entrepris, de compléter mes notions concernant le bas-navarrais occidental baïgorrien.

|4| Veuillez, monsieur et cher maître, agréer l’assurance de mes sentiments très respectueux et dévoués

G. Lacombe

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 06007)