Hugo Schuchardt an Henri Gaidoz (058-SG9)

von Hugo Schuchardt

an Henri Gaidoz

Gotha

21. 12. 1885

language Französisch

Zitiervorschlag: Hugo Schuchardt an Henri Gaidoz (058-SG9). Gotha, 21. 12. 1885. Hrsg. von Magdalena Rattey (2017). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.5214, abgerufen am 14. 04. 2024. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.5214.


|1||2|

Gotha 21. XII. 85.

Cher Monsieur,

Ma pauvre mère et moi, nous vous remercions bien sincèrement de l’intérêt que vous nous avez témoigné au sujet de notre perte.

Je fus à Gotha peu de temps après vous, c’est-à-dire au commencement du mois d’Octobre, mais seulement pour quatre jours; mon père se trouvait alors encore dans une parfaite santé, je ne me |3| doutais pas que je ne dûsse le revoir plus.

Vous le savez bien: plus le cercle de ceux que nous aimons se rétrécit, plus nous nous attachons á ceux qui sympathisent avec nous.

Je n’oublie pas les contes créoles; mais quant à la publication je voudrais attendre encore un peu jusqu’a en avoir réuni un nombre plus considérable. M. Charles Baissac m’écrit: mon manuscrit de la littérature noire part, j’espère avec ceci. Trouvera-t-il à se faire imprimer?1 Je l’espère bien. Quant à l’île de la Réunion je ne cesse d’instiguer les nombreux correspondants que j’ai là-bas, à |4| recueillir des contes, et du folklore en général; mais c’est en vain.

Bien des amitiés à votre confrère Rolland!

Tout à vous

HSchuchardt


1 Vgl. Brief vom 23. November 1885 ( 20-00437), Charles Baissac an Schuchardt.

Faksimiles: Die Publikation der vorliegenden Materialien im „Hugo Schuchardt Archiv” erfolgt mit freundlicher Genehmigung des Fondo Lacombe (Euskaltzaindia). (Sig. SG9)