Henri Gaidoz an Hugo Schuchardt (056-03258)

von Henri Gaidoz

an Hugo Schuchardt

Bad Homburg vor der Höhe

03. 09. 1885

language Französisch

Schlagwörter: Prix Volney Institut de France Reisen Großherzogliche Bibliothek Weimar Märchen Universität Leipziglanguage Sanskrit Gaidoz, Henri/Sébillot, Paul (1886)

Zitiervorschlag: Henri Gaidoz an Hugo Schuchardt (056-03258). Bad Homburg vor der Höhe, 03. 09. 1885. Hrsg. von Magdalena Rattey (2017). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.5210, abgerufen am 14. 04. 2024. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.5210.


|1|

Poste Restante.
Hombourg ès Monts
10 Sept. 85

Cher Monsieur,

Je vous avais écrit dans l’espoir que vous passeriez vos vacances dans l’Allemagne du Sud et j’aurais volontiers fait un détour pour vous rencontrer. Mais je n’entre pas en Autriche, cette année du moins : car peut-être l’an prochain y ferai-je un voyage et je serais heureux de vous avoir pour guide chez les Magyars. J’admire la facilité avec laquelle vous vous assimilez toutes les langues.

Comme je fréquente fort peu le monde |2| Académique, je ne sais pas du tout ce qui se passe à la commission Volney et je ne puis ici m’en informer. Mais si G. Paris vous a écrit qq chose de certain, vous devez avoir confiance en sa parole. Ce prix1 ne sera du reste à votre égard qu’une sorte de réparation, car vous deviez déjà être correspondant de l’Académie!

Voici mon plan de voyage. Je quitte Hombourg de très bon matin le samedi 19. Un jour ou deux à Wiesbaden ; puis visite à Reinhold Kohler2 à Weimar et à Windisch,3 à Leipzig (Je traverserai naturellement Gotha, mais je ne sais encore à quelle heure ni pour combien de temps je pourrai |3| m’y arrêter). À Leipzig, je serai si près de Dresde et de la Suisse Saxonne que j’ai vus en 1866 que je ne pourrai résister à la tentation de les revoir. Après cela, je visiterai l’Allemagne du Sud que je ne connais pas Bamberg, Nuremberg, Munich, Augsbourg, Ulm, le Wurttemberg et le Grand Duché de Bade pour rentrer à Paris vers le 10 Octobre, ou au moins avant le 15. Je suis un peu pressé dans ce voyage parce que je désire voir à Münich un ami qui quitte cette ville le 14 octobre. Mais je vois d’après ce que vous me dites que je n’aurai pas le plaisir de vous rencontrer – cette année du |4| moins.

Merci de votre note marine, mais pourquoi ne pas me l’envoyer en français pour que je puisse l’adresser directement à l’imprimerie ?

La Bibliogr. des Trad. etc des Franc. d’Outre-Mer4 que je fais avec Sébillot, s’imprime en ce moment. Naturellement vous pouvez y faire bien des additions. Mais je voudrais vous voir publier enfin l’ouvrage que vous deviez faire dans la collection Maisonneuve sur la littérature popul. des Créoles Français.

A vous
HGaidoz


1 Es handelt sich um den Prix Volney, der ab 1820 vom Institut de France verliehen wurde, um Studien im Bereich der Philologie auszuzeichnen. Er ist nach Constantin Volney, frz. Philosoph und Orientalist, benannt. Schuchardt erhielt den Prix Volney für seine Abhandlung über „Slawo-Deutsches und Slawo-Italienisches“ (vgl. S. 312 in der Romania (14), 1885). Schuchardt, Hugo. 1884. Dem Herrn Franz von Miklosich zum 20. November 1883. Slawo-deutsches und Slawo-italienisches. Graz : Leuschner & Lubensky. [Archiv-/Breviernummer: 160].

2 Reinhold Köhler (1830-1892), deutscher Literaturhistoriker. Als Leiter der Großherzoglichen Bibliothek in Weimar eignete er sich ein umfangreiches Wissen über Literaturgeschichte an. Sein Hauptinteresse galt der vergleichenden Erzählforschung und der Beschäftigung mit Märchen. (Vgl. Reiffenstein, Ingo, "Köhler, Reinhold" in: Neue Deutsche Biographie 12 (1979), S. 311 f. [ Onlinefassung]. Er führte mit Schuchardt eine Korrespondenz. Köhlers Briefe sind im Schuchardt-Nachlass aufbewahrt (Bibl. Nr. 05692-05729). 

3 Ernst Windisch hatte eine Professur für Sanskrit an der Universität Leipzig inne.

4 Gaidoz, Henri. Sébillot, Paul. 1885. Bibliographie des traditions et de la littérature populaire des Frances d’outre mer. Paris: Maisonneuve frères et Ch. Leclerc.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 03258)