Henri Gaidoz an Hugo Schuchardt (036-03239)

von Henri Gaidoz

an Hugo Schuchardt

Paris

16. 02. 1884

language Französisch

Schlagwörter: Bücherverkauf Pinard (Imprimerie) Librairie Adolphe Labitte Maison Quantin (Paris) Publikationsvorhaben

Zitiervorschlag: Henri Gaidoz an Hugo Schuchardt (036-03239). Paris, 16. 02. 1884. Hrsg. von Magdalena Rattey (2017). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.5189, abgerufen am 14. 04. 2024. Handle: hdl.handle.net/11471/518.10.1.5189.


|1|

Paris 16/2/84

Cher Monsieur

Pardonnez moi d’être resté si longtemps sans vous écrire. J’étais souffrant et fort occupé.

J’écris par cette poste à M. S.1 pour lui dire que vous désirez que les contes d’A. F.2 ne soient pas publiés dans le volume de notre collection avant que vous les ayez publiés de votre coté.3 Mon autorité dans la collection sera employée à ce que votre désir soit respecté.

Vous n’avez pas dans vos études du Folk Lore créole à vous préoccuper d’une concurrence de M. S. C’est sur mon indication qu’il à commencé à |2| recueillir les éléments d’un volume de Contes des Colonies, et à supposer qu’il voulut s’occuper discrètement de F. L. créole pour ses publications personnelles (dont il ne me parle pas) il ne serait pas en état de faire concurrence à un homme comme vous. M. S. n’est pas un érudit, ni un Philologue : c’est un homme de lettres, très intelligent du reste et sachant tirer bon parti de ce qu’il trouve et de ce qu’on lui indique.

En tout cas, et d’une façon générale, je vous engage en ami à être prudent sur ce point et à ne communiquer à personne ce que vous voulez réserver à vos propres publications.

Je tiens si bien à vous voir faire vos livres de F. L. créole que je vous ai déjà, il y a un an, engagé à les écrire en Français, et que je vous ai |3| offert, que je vous offre encore, de vous chercher un éditeur à Paris.

Le point sur lequel je vous demandais des informations est l’arc en ciel (Regenbogen) [1]. Je vous préviens que je vous demande ces informations pour m’en servir et les publier. J’espère que vous ne serez pas défiant avec moi :

Avez-vous eu qq chose de la vente Pinard4? tout s’est vendu à des prix intentés. Quantin5 a tout poussé très haut, et il y avait intérêt ; étant un des créanciers au profit desquels se faisait la vente. Je n’ai eu pour moi qu’un livre insignifiant. J’avais donné mes ordres à Labitte6 qui faisait la vente, et, ayant assisté à une séance pour laquelle j’avais donné des ordres, j’ai pu me convaincre qu’il ne poussait qu’autant qu’il le fallait pour obtenir le livre à ses clients.

A vous

HG

[1] noms et Folk-Lore


1 Monsieur Sébillot.

2 Alibée Féry (1818-1896), Schriftsteller. Er war der erste haitianische Autor, der die Geschichten von Bouqui et Malice (Bouki et Ti Malice), zwei stets miteinander auftretende Figuren der haitianischen Erzähltradition, niederschrieb.

3 Im Brief vom 30. Jänner 1884 ( 10461), der sich im Schuchardt-Nachlass befindet, deutet Sébillot nur an, in seiner geplanten, aber nicht zustande gekommenen Ausgabe der Contes des Frances d’outremer auch die angefertigten Kopien von Schuchardts Exemplar der Märchen von Alibée Féry zu veröffentlichen. Zumindest wäre Schuchardts Sorge berechtigt gewesen, da Sébillot im selben Brief (10461) schreibt: „Quant à vos secrets de publication, je vous remercie de me les avoir communiqués.“ Und weiter unten fügt er mit Nachdruck hinzu: „Vous voyez que nous concourons, quoique par des vois différentes, au même but.“ Vgl. hierzu die Anmerkungen zum Brief vom 24. April 1883 ( 027-03233) und zum Brief vom 23. Jänner 1884 ( 034-03238). Zu einer Publikation Alibée Férys Märchen vonseiten Schuchardts kam es nicht.

4 Damit ist die Imprimerie G. A. Pinard. gemeint, deren Standort Paris, 9 Cour des Miracles war. Leider konnte nicht herausgefunden werden, um welche vente de Pinard es sich hier handelt.

5 Entweder ist der Verleger Albert Quantin (1850-1933) gemeint oder das Verlagshaus und die Druckerei Maison Quantin (Rue Saint-Benoît 7, Paris), siehe hier.

6 Librairie Labitte. Adolphe Labitte (1832-1882) war propriétaire-éditeur und Buchhändler der Librairie Adolphe Labitte (4 rue de Lille, Paris).

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 03239)