Edward Spencer Dodgson an Hugo Schuchardt (230-02585)

von Edward Spencer Dodgson

an Hugo Schuchardt

Cork

18. 09. 1897

language Französisch

Schlagwörter: Rhys, John

Zitiervorschlag: Edward Spencer Dodgson an Hugo Schuchardt (230-02585). Cork, 18. 09. 1897. Hrsg. von Bernhard Hurch (2015). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.3757, abgerufen am 30. 01. 2023. Handle: hdl.handle.net/ 11471/518.10.1.3757.


|1|

adresse Post Office, Cork; Ireland. 18 Sept: 1897.

Cher Mr le Dr H. Schuchardt,

je sais que vous avez écrit à mon ancienne gouvernante, Miss E. M c Veïgh Ferrar, mais je ne sais pas ce que vous lui avez dit. Mais c’est probablement quelque chose qui ne m’aurait pas contenté, car elle ne me l’a point communiqué. Puisque vous avez cessé depuis presque 9 mois de m’écrire, il faut supposer que votre amitié poir moi est morte, si elle a jamais existé. C’est donc, relativement à moi, comme si vous étiez mort vous même, et dorénavant les lettres R. I. P. suivront toujours votre nom dans mes pensées, et j’aurai moins de paix moimême. Vinson me dit que peutêtre il publierait encore un fragment de mon ouvrage sur Leiçarraga dans la R. de L. vers la fin de 1898, et il me recommande la patience! Mr le Professeur J. Rhys, qui vous connait si bien, m’a conseillé de l’offrir à la Clarendon Press, Oxford. Je me trouve depuis 8 jours à Ballyferriter, Kerry, sur la péninsule la plus occidéntale de l’Europe, célèbre pour son Irlandais Munstérien. Mes chambres, peu commodes, sont celles qu’occupait Mr C. Sarauw, de Copenhague, il y a quelques mois. Où en est votre édition de Leiçarraga? Notez vous bien les fautes d’impression?1

E. S. Dodgson.

|2|

1 Dodgson schreibt den rechten Rand hinauf weiter.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 02585)