Edward Spencer Dodgson an Hugo Schuchardt (107-02448)

von Edward Spencer Dodgson

an Hugo Schuchardt

Viseu

12. 09. 1893

language Französisch

Schlagwörter: Gabelentz, Hans Georg Conon von der

Zitiervorschlag: Edward Spencer Dodgson an Hugo Schuchardt (107-02448). Viseu, 12. 09. 1893. Hrsg. von Bernhard Hurch (2015). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.3348, abgerufen am 29. 01. 2023. Handle: hdl.handle.net/ 11471/518.10.1.3348.


|1|

Portugal, 12 Septembre 1893.

Monsieur le Docteur Hugo Schuchardt,

en arrivant à ce collège à quelques minutes après midi aujourdhui j’ai trouvé vos Baskische Studien de 82 pages, Wien, (August) 1893. Et votre article sur Gabelentz, et je vous en remercie beaucoup. J’ai moi même formé plusieurs listes de mots berbères qui m’ont paru fort semblables au Basque. J’étudierai aussitôt que possible ces documents ci. Comme vous le dites le camp des Basques est un cas de bellum omnium contra omnes, moi je n’ai pas un seul ami dans mes Études Basques, je trouve de tout côté de la mauvaise foi et de la mauvaise volonté – Ce collège m’attriste – Il parait |2| comme un couvent mort. Le Directeur est prêtre. Je ne savais pas ça, Dom Antonio Figueirinhas lui est subordonné, mais ce dernier me semble lui même «fort ignorant en fait de philologie et de Français qu’il parle toujours et fort mal», bien que j’aie envie d’apprendre le Portugais. Il croît que le Basque est un dialecte Espagnol, et pas une langue! Le sémestre ne commence que le 1er Octobre. J’ignorais cela. J’ai entendu hier et aujourdhui bai comme synonyme de sim. Je crois que je suis le premier d’avoir noté l’existence de ce mot Basque dans le Portugais en 1887. |3| Je suis pressé pour attrapper le courrier. Le Portugais se Catalanise de plus en plus – on entend bonit pour bonito, casats pour casados, rents pour rentes (= courtes) etc.: J’ai le pressentiment que je ne serai pas bien content ici mais je ferai mon mieux. Tout paraît sans ordre, untidy and irregular in the extreme. The land round this city is called o aro de Viseu. Aro is evidently the Basque circle. the latin for Vizeu is Berurium – evidently Bero – uri – um – hot – town. I have already noticed that the |4| epithet in old Basque names is before not after the substantive. I slept last night at Sa Comba Dão. I think a few of my Basque books have been stolen en route – The basket was only closed by a common padlock. I send you the programme of this Collegio Viriato. the name is Basque if one may judge from the village of Viriatou near Andaya as it was called in the 17th century. I met at Salamanca a nice young philologue pupil of the Basque professor of Greek sr Unamuno - His name is José Balcazar y Sabariegos.

Now farewell
E. S. Dodgson.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 02448)