Louis Lucien Bonaparte an Hugo Schuchardt (06-01206)

von Louis Lucien Bonaparte

an Hugo Schuchardt

London

29. 08. 1884

language Französisch

Schlagwörter: Sachwortforschung Publikationsversandlanguage Italienische Dialektelanguage Balkanromanisch Mortillaro di Villarena, Vincenzo (1853) Schuchardt, Hugo (1884)

Zitiervorschlag: Louis Lucien Bonaparte an Hugo Schuchardt (06-01206). London, 29. 08. 1884. Hrsg. von Johannes Kabatek und Bernhard Hurch (2016). In: Bernhard Hurch (Hrsg.): Hugo Schuchardt Archiv. Online unter https://gams.uni-graz.at/o:hsa.letter.5014, abgerufen am 29. 01. 2023. Handle: hdl.handle.net/ 11471/518.10.1.5014.


|1|

Londres, le 29 Août, 1884.

Mon cher Mr. Schuchardt

Je vous dois bien des remercîments pour votre note additionnelle que vous voulez bien mettre entièrement à ma disposition. Je compte bien en disposer en effet, soit dans l’"Academy", soit à une des prochaines séances de la Société Philologique de Londres, mais en rendant à tout seigneur tout honneur ( unicuique suum). La valaque1, comme vous le remarquez fort bien, partage avec l’italien les suffixes pronominaux possessifs2, et je regrette de ne pas m’en être aperçu plus tôt.

Quant a carcocciula sicilien, synonyme de cacocciula (beaucoup plus usité), il m’a malheureusement échappé. Dans Mortillaro3 (seconde édition) je n’ai trouve que cacocciula, et lorsque j’ai voulu confirmer par le Dict. Sicilien de Traina4 l’existence de ce mot, je ne me suis pas donné assez de peine pour y dénicher carcocciula. Ce mot évidemment |2| ne peut-être séparé de carcioffola napolitain, comme vous le dites avec grande raison. Dans la première édition de mon article sur "artichoke"5, dont je vous adresse un exemplaire du tirage à part, j’avais assimilé cacocciula à carcioffola. Tout ce que je dis dans ma seconde édition sur cacocciula doit donc être supprimé; et, comme au commencement de novembre je dois parler encore sur "artichoke"6, je ne manquerai pas de dire que vous avez prouvé l’origine commune des mots napolitain et sicilien.

Mr Meyer, à qui je vous prie de faire mes amitiés, a rendu un grand service à la langue albanaise, avec son très-intéressant mémoire sur les pluriels de cette langue7.

Croyez toujours à mes meilleurs sentiments d’estime et d’amitié.

L.-L. Bonaparte


1 Das Walachische ( Balkanromanische).

2 Bonaparte befasste sich ausführlich mit Possessivsuffixen: Bonaparte, Louis-Lucien (1884). Italian and uralic possessive suffixes compared. Transactions of the Philological Society 19, 485-491.

3 Mortillaro, Vincenzo (1853). Nuovo dizionario siciliano-italiano. 2. Aufl.

4 Traina, Antonio (1868). Nuovo vocabolario siciliano-italiano. Palermo: Pedone Lauriel.

5 Bonaparte, Louis-Lucien (1884). Neo-Latin names for "Artichoque" . Transactions of the Philological Society19, Appendix III, 41-45.

6 Bonaparte, Louis-Lucien (1884). One word more on "Artichoke" . Transactions of the Philological Society19, Appendix V, 1-3.

7 Meyer, Gustav (1883). Albanesische Studien I. Die Pluralbildungen der albanesischen Nomina. Sitzungsberichte der phil.-hist. Classe der kais. Akademie der Wissenschaften 104, I. Angezeigt von HS (1884), Brevier/HSA Nr. 162.

Faksimiles: Universitätsbibliothek Graz Abteilung für Sondersammlungen, Creative commons CC BY-NC https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ (Sig. 01206)