Citazione bibliografica: Anonym (Ed.): "XVIII. Discours", in: Le Spectateur ou le Socrate moderne, Vol.4\018 (1720), pp. 103-108, edito in: Ertler, Klaus-Dieter / Fischer-Pernkopf, Michaela (Ed.): Gli "Spectators" nel contesto internazionale. Edizione digitale, Graz 2011- . hdl.handle.net/11471/513.20.1316 [consultato il: ].


Livello 1►

XVIII. Discours

Citazione/Motto► Fallit enim Vitium specie Virtutis & umbra.
Juv. Sat. XIV. 99.
Le Vice, caché sous les apparences de la Vertu, séduit le cœur. ◀Citazione/Motto

Metatestualità► Ce que c’est que la Modestie & l’Assûrance. ◀Metatestualità

Livello 2► Mr. Locke, dans son Essai philosophique concernant l’Entendement Humain, a emploïé 1 deux Chapitres à examiner l’abus qu’on fait des Mots. 2 Il nous dit que le prinicipal & le plus grossier de tous ces abus est, lors qu’on se sert de Mots, sans y attacher aucune idée claire & distin-[104]te.

Il ajoute en second lieu qu’un autre de cet abus vient de l’aplication inconstante qu’on fait du même Mot, lors qu’on l’emploie pour signifier tantôt une Idée & tantôt une autre. 3 D’où il conclut que le resultat de nos Speculations & de nos Raisonnemens ne peut être qu’obscur & absurde, pendant que nous ne joignons aucune idée fixe & précise à nos termes. Pour éviter ce défaut, sur tout dans les Discours qui regardent la Morale, où l’on devroit toûjours prendre un Mot au même sens, il est fort exact à nous recommander l’usage des Définitions. Citazione/Motto► 4 La Définition, dit-il, est le seul moyen qu’on ait de faire connaître le sens précis des termes de Morale.5 ◀Citazione/Motto C’est pour cela même qu’il accuse d’une grande négligence ou d’une extrême malice ceux qui raisonnent de choses morales d’une maniere vague & obscure ; & qu’il avance d’ailleurs, sur ce fondement, que Citazione/Motto► la Morale est capable de démonstration aussi bien que les Mathematiques. ◀Citazione/Motto

Il n’y a pas deux Mots, que je sâche, dont on ait plus abusé, par les diferentes & les fausses idées qu’on y a jointes, que de ces deux-ci, Modestie & Assûrance. Lors qu’on dit d’un Homme qu’il est modeste, on lui attribue quelquefois par-là un bon Caractère ; mais aujourd’hui ce titre ne marque souvent qu’un pauvre Niais, un [105] Simple qui n’a ni éducation, ni politesse, ni usage du monde.

D’un autre côté, quoique, par un Homme qui a de l’assûrance, on entendît d’abord celui qui a des manieres aisées & libres, on désigne aujourd’hui par-là un malheureux Débauché ; qui viole toutes les regles de la Bienséance & de la Morale sans en rougir.

C’est pour cela même que je vai tâcher de ramener ces Mots à leur véritable signification, afin que l’idée qu’on doit avoir de la Modestie ne soit pas confondue avec celle de la Simplicité ou de la Bêtise, & que l’Impudence ne soit pas regardée du même œil qu’un air assûré.

Si l’on m’engageoit à définir la Modestie, je dirois que c’est Citazione/Motto► la reflexion d’un cœur honête, lors qu’un Homme a fait une action pour laquelle il se condamne lui-même, ou qu’il se croit exposé à la censure des autres. ◀Citazione/Motto

De-là vient qu’un Homme véritablement modeste l’est aussi bien lors qu’il se trouve seul qu’en compagnie, & qu’il rougit dans son Cabinet, de même que lors qu’une foule de gens ont les yeux attachez sur lui.

Livello 3► Exemplum► Racconto generale► Je ne me rapelle aucun Exemple de Modestie qui soit tant en mon goût que celui de ce jeune Prince, dont le Pere, un des Rois tributaires des Romains, fut acusé, devant le Senat, de tyranniser & d’oprimer son Peuple. Arrivé à Rome, pour défendre la Cause de son Pere, il se rendit au Senat ; [106] mais à l’ouïe des Crimes qu’on prouva contre lui, il fut si abatu, qu’il n’eut jamais la force d’ouvrir la bouche, lors qu’il vint à sont tour de parler. L’Histoire ajoute que les Senateurs furent plus touchez de cet Exemple de Modestie & de Candeur, qu’ils n’auroient pû l’être par le Discours le plus étudié, & qu’en un mot, ils pardonnerent le Pere criminel en faveur de cette Vertu qui éclatoit de si bonne heure dans le Fils. ◀Racconto generale ◀Exemplum ◀Livello 3

Selon moi, Citazione/Motto► l’Assûrance est la faculté qu’un Homme a de se posseder, ou bien de dire & de faire des choses indifférentes sans la moindre gêne ou aucune émotion dans l’Esprit. ◀Citazione/Motto Ce qui rend d’ordinaire un Homme assuré est une connoissance médiocre du monde ; mais sur tout une résolution fixe & déterminée de ne rien avancer & de ne point agir contre les regles de l’Honeur & de la Bienséance. Une conduite franche & assûrée ne manque jamais d’accompagner cette resolution. Un Homme ainsi armé, en cas que ses paroles & ses actions soient quelquefois mal interprétées, se renferme en lui-même, & convaincu de son intégrité, il se trouve assez de force pour regarder avec mépris les censures de l’Ignorance ou de la Malice.

Tout le monde doit fomenter & nourrir dans son sein la Modestie & l’Assûrance dont je viens de parler.

Un Homme sans Assûrance est exposé à être jetté dans l’embarras par la folie ou la [107] malice de tous ceux qu’il fréquente. Un Homme sans modestie est insensible à tous les principes d’Honeur & de Vertu.

Il est plus que vrai semblable, que le jeune Prince, dont je viens de vous entretenir, possedoit ces deux bonnes qualitez dans un degré fort éminent. S’il n’avoit eu de l’Assûrance, il n’auroit jamais entrepris de parler devant la plus auguste Assemblée qu’il y eut au Monde. S’il n’avoit eu de la Modestie, il auroit Plaidé la Cause qu’il vouloit défendre, quelque méchante qu’elle parut.

Il est aisé de voir par ce que nous avons dit, que l’Assûrance & la Modestie sont deux qualitez aimables, & qu’elles peuvent fort bien se trouver dans la même Personne. Lors qu’elles sont ainsi mêlées & unies ensemble, elles forment ce que nous appellons une Assûrance modeste, qui tient un juste milieu entre la Timidité & l’Impudence.
J’observerai d’ailleurs, que, si la même Personne peut être modeste & assûrée, il n’est pas moins possible qu’elle soit impudente & timide.

Nous avons une infinité d’exemples de ce mêlange bizarre dans ceux qui sont mal élevez & qui ont le cœur dépravé. Quoiqu’ils n’osent regarder un Homme en face, ni dire quatre mots sans quelque espece de honte, ils ne font pas le moindre scrupule de commettre les plus grandes vilanies, & les actions les plus indécentes.

[108] Un tel Homme semble avoir resolu de faire le mal en dépit de lui-même, & malgré tous les obstacles que sa conscience & son naturel y opposent.

En un mot, je voudrois établir cette Maxime, Citazione/Motto► Que la pratique de la Vertu est le meilleur expedient qu’il y ait pour arriver à une Assûrance modeste lors qu’on parle ou qu’on agit. ◀Citazione/Motto Le Vice cherche toûjours à se cacher dans l’une ou l’autre des Extremitez opposées, quelque fois même il les admet toutes deux.

X. ◀Livello 2 ◀Livello 1

1Le X. & le XI. du III. Livre

2Voyez p. 618. §. 2. & p. 610. §. 5. de la Traduction de Mr. Coste.

3Ibid. p. 644. §. 4.

4Ibid. p. 654. §. 17

5Ibid. p. 653. §. 15. & 16.