Les « spectateurs » dans le contexte international

Le genre journalistique des « spectateurs » (ou feuilles moralistes), qui trouve son origine au début du XVIIIe siècle en Angleterre, s’est propagé rapidement dans toute l’Europe avant de devenir un indicateur important du discours des Lumières.

Le contenu des « spectateurs » s’adressait généralement à un large public de lecteurs urbains. Les idées et les valeurs du siècle des Lumières devaient y être propagées d´une manière divertissante. Ainsi les feuilles moralistes jouaient un rôle important dans la genèse de l´opinion publique.

Notre projet vise à créer une base de données intégrale pour toute la presse moraliste de ce genre. Actuellement notre base offre un grand nombre de représentations et d’analyses de textes espagnols, italiens et français. On peut y trouver également la visualisation de leurs niveaux de narration ainsi que de leurs formes narratives. D´autres textes sont en cours de préparation.

Klaus-Dieter Ertler, Alexandra Fuchs, Michaela Fischer, Elisabeth Hobisch

Février 2011